Etienne Prat peinture

Robert Boudinet sculpture

20 octobre - 26 novembre 2012

Maison des arts de Montulé - Dreux

 

Rien de commun, au premier abord, entre la sculpture de Robert Boudinet et la peinture d’Etienne Prat, tout juste peut-on deviner les gestes partagés, l’entre aide dans la préparation d’une exposition, savoir la rencontre et l’amitié, le groupe du Macy…  Les techniques ont des points communs, classiques et maîtrisées (terres cuites avec engobe et terres papier ou huiles sur toile travaillées en glacis), les tonalités se répondent, mais qu’en est il du propos ? 


Alors, en y regardant de plus près, un lien s’impose : l’humain. L’humain toujours présent chez le sculpteur, toujours invisible chez le peintre. Des sculptures où l’humain est contemplé, détaillé et fixé dans son présent ; des peintures où l’humain contemple, s’émeut et fixe cette vision.


Chacun à sa manière, le sculpteur et le peintre donnent aux instants magiques d’émotion un pouvoir d’éternité. L’un sculpte le corps qu’il contemple, l’autre peint le paysage qui est contemplé. Mais le corps est devenu un monde où l’on peut s’imaginer blotti et le paysage apparemment tranquille laisse deviner des abîmes.


Ces œuvres auront leur vie propre, sous des regards différents, des lumières différentes, elles s’animent, bougent, se creusent, s’éclairent… et répondront à celui qui les regarde ce qu’il désire entendre.


RETOUR
EXPOSexpositions.html

RETOUR
EXPOSexpositions.html